Greffe gingivale

Quiz Bücco

Quiz Bücco,
Connaissez-vous
vraiment votre bouche?

Répondre au Quizz

Définition

Une greffe gingivale est effectuée pour redonner une quantité suffisante de gencive attachée à l’os, devant les dents ayant une racine dénudée. Ce phénomène est appelé déchaussement dentaire.

Le déchaussement peut être causé par plusieurs facteurs, dont un brossage trop vigoureux, une perte d’os causé par des maladies de gencive, l’hérédité, des gencives naturellement très minces, le grincement ou le serrement des dents ou encore une traction d’un des freins des lèvres, de la langue ou des joues.

Lorsqu’il y a perte de gencive, il y a également une perte d’os et une exposition de la racine de la dent, ce qui peut rendre celle-ci plus sensible au chaud et/ou au froid. 

Les professionnels de la santé dentaire qualifiés pour effectuer ce type de greffe sont:

  • Les dentistes généralistes;
  • Les parodontistes (dentistes spécialistes dans le traitement des maladies touchant l’os de support et les gencives).

Il existe trois types de greffes:

  • Les greffes autogènes libres (GAL): une mince couche de gencive est prélevée au palais du patient;
  • Les greffes du tissu conjonctif: une mince couche de tissu conjonctif, soit le tissu situé sous la peau, est prélevée au palais du patient;
  • Les greffes allogènes: le morceau de gencive, appelé greffon, provient d’une banque de tissus humains externes. Cette technique est très sécuritaire et approuvée par Santé Canada.

Avantages

  • Meilleur support de la dent dans l’os;
  • Diminution de la progression du déchaussement dans des conditions favorables;
  • Diminution de la sensibilité au chaud et au froid;
  • Amélioration de l’esthétisme de la dentition, selon les cas;
  • Le taux de succès est très élevé;
  • Les effets bénéfiques perdurent pendant de nombreuses années dans des conditions favorables;
  • La douleur postopératoire est minimale et le rétablissement est rapide pour les greffes de tissus conjonctifs et les greffes allogènes;
  • Dans le cas d’une greffe allogène, la provenance externe du greffon évite une seconde incision au palais.

Désavantages

  • La longévité du traitement est variable en fonction des causes attribuées à l’apparition du problème. Par exemple, la durée est moins élevée chez les fumeurs et les bruxeurs qui ne portent pas d’appareil de protection;
  • La greffe ne permet pas, dans tous les cas, de faire remonter le niveau de la gencive. La racine de la dent peut donc demeurer exposée ou déchaussée;
  • La greffe ne permet pas de faire remonter le niveau de l’os;
  • Les greffes autogènes impliquent la guérison du site de prélèvement des tissus au palais.

Risques et conséquences de ne pas traiter

  • Progression de la perte de gencive, déchaussement;
  • Progression de la perte d’os qui supporte la dent;
  • Usure de la racine de la dent;
  • Apparition de sensibilité dentaire (chaud, froid, aliments sucrés, aliments acides, à la mastication);
  • Mobilité dentaire;
  • Perte de la dent.

Étapes et délais du traitement

  • Un premier rendez-vous de consultation est nécessaire pour permettre au professionnel d’évaluer le type de greffe à effectuer en fonction de la localisation de la dent et de l’ampleur de la perte de gencive;
  • Un deuxième rendez-vous est nécessaire pour procéder à la greffe elle-même;
  • Un troisième rendez-vous postopératoire est habituellement suggéré 1 à 2 semaines plus tard pour l’ablation des points de suture et un suivi de la guérison.

Coût

  • Varie en fonction:
    • Du nombre de dents à traiter;
    • Du professionnel pratiquant la greffe (généraliste ou spécialiste);
    • De la complexité du cas;
    • Du type de greffe à exécuter.

Indications postopératoires

Veuillez noter que ces recommandations sont mentionnées à titre informatif et que les meilleures recommandations sont celles de votre dentiste ou spécialiste ayant pratiqué la greffe.

Voici une liste des recommandations les plus courantes des praticiens:

  • Prendre les analgésiques prescrits ou recommandés
  • Prendre les antibiotiques prescrits;
  • Utiliser un rince-bouche antiseptique prescrit selon ses recommandations;
  • Éviter de brosser les dents près de la plaie (au palais et à l’endroit de la greffe);
  • Ne pas remettre les pansements en place lorsqu’ils tombent;
  • Les points de suture sont fragiles. Certains sont fondants, d’autres non. Il faut s’informer des soins spécifiques selon chaque cas. À noter qu’il est fréquent que des fils de suture tombent d’eux-mêmes;
  • Éviter les activités sportives intenses selon les recommandations;
  • Éviter les aliments trop acides, très chauds, salés ou vinaigrés;
  • En cas de saignements, appliquer une compresse stérile sur la plaie et maintenez une pression durant 15 minutes. En position couchée, gardez la tête surélevée en ajoutant un oreiller supplémentaire sous la tête.

Restrictions

  • La condition médicale du patient peut parfois compliquer la procédure ou la guérison:
    • Patient prenant des anticoagulants;
    • Patient diabétique.

Solutions alternatives

Aucune.